Bien qu’Humahuaca soit la ville la plus peuplée de la Quebrada, elle n’offre pas beaucoup d’attractions en son coeur. Une courte promenade dans ses rues suffit pour prendre sa température.

C’est peut-être la raison pour laquelle très peu de gens s’aventurent ici, et encore moins osent découvrir ce qui se trouve au-delà.

Comme je te l’ai dit dans le post Jujuy au volant, Humahuaca est la dernière destination de la plupart des excursions proposées le long de la Quebrada, mais c’est aussi le début d’autres sentiers.

C’est pourquoi, avec ce post, je veux t’encourager à découvrir ce qu’il y a au-delà de la Quebrada de Humahuaca, à travers 3 excursions uniques.

 

 

IRUYA

 

Bien que le seul accès à cette ville passe par la province de Jujuy, Iruya appartient à la province de Salta.

Pour s’y rendre, il faut parcourir “seulement” 73 kilomètres depuis Humahuaca. Mais ATTENTION ! L’itinéraire n’est pas très copain avec ceux qui n’ont pas l’habitude de conduire sur des routes de montagne. C’est pourquoi que ceux qui décident d’y aller en voiture mettent plus de deux heures pour y arriver.

Il existe d’autres alternatives pour y parvenir. Un micro (bus) qui part de Humahuaca tous les jours ou dans le cadre d’une excursion organisée depuis Jujuy ou Purmamarca.

 

 

EXCURSIONES DESDE HUMAHUACA

 

 

Une fois sur place, on peut se rendre compte que les 3000 mètres qui séparent cette ville du niveau de la mer rendent l’oxygène rare.

Le paysage est étonnant. Le village semble suspendu à une colline et le dôme bleu ciel caractéristique de son église, font de ce lieu une carte postale unique.

Une autre caractéristique qui distingue cette ville est que ses habitants conservent une grande partie de leur culture ancestrale.

Si tu aimes le trekking, je te recommande de prendre au moins 2 nuits et de visiter la petite ville de San Isidro. L’itinéraire est à 8 kilomètres d’Iruya, en traversant un bassin fluvial.

 

Il existe d’autres alternatives de trekking plus court :

      • Point de vue du Condor
      • Point de vue de la croix

 

ASTUCES DE VOYAGEUSE

En été, c’est la saison des pluies, donc l’accès est très difficile. Demandez à Humahuaca quel est l’état de la route et l’état des rivières avant de partir.

Je te recommande la même chose si tu veux faire le trekking à San Isidro.

Si tu n’as pas l’habitude de conduire sur des routes de gravier ou de corniche, sois prudent et calcule plus de temps que d’habitude.

Rappelle-toi que dans le post “Jujuy au volant”, je t’ai laissé une liste de contrôle pour les voyages en voiture.

 

 

SERRANÍA DEL HORNOCAL

 

Nous allons repasser par les routes de la Puna. Cette fois, 24 kilomètres de route en gravier nous attendent, jusqu’au point de vue situé à 4 350 mètres d’altitude.

Cet endroit est également connu sous le nom de la Colline des 14 couleurs. Ce nombre est symbolique, car il est possible d’identifier différentes nuances à différents moments de la journée.

 

QUEBRADA DE HUMAHUACA

 

 

Comme je l’ai mentionné dans le post “Que faire et voir à Purmamarca”, ainsi que la colline des 7 couleurs, les nuances de cette colline sont le fruit de l’activité géologique qui a exposé les différents minéraux qui la composent.

Il est possible de s’y rendre avec son propre véhicule, ou par le biais d’une excursion. À Humahuaca, tu trouveras des agences de voyage qui proposent des visites en une demi-journée, ou tu peux louer une camionnette avec chauffeur.

 

 

 

ASTUCES DE VOYAGEUSE

Le meilleur moment pour visiter la Serranía est l’après-midi, car la lumière du soleil permet de mieux apprécier les couleurs.

Si tu te rends en voiture, vérifie auprès de l’office du tourisme, des stations-service ou de la pólice, l’état du trajet avant de partir. Il n’est pas recommandé d’y aller en cas de pluie.

Évite d’aller ou de revenir la nuit. Le trajet est dangereux et la température baisse souvent fortement.

N’oublie pas de prendre une veste, un chapeau, de la crème solaire et de l’eau.

 

 

GROTE INCA – QUEBRADA DE CHULÍN 

 

C’est peut-être l’endroit le moins exploré de la région, mais pas moins merveilleux.

C’est un lieu unique formé de roches rouges, de puits d’eau verte, de grottes et même d’oasis. Tout cela fait de cet endroit un scénario surréaliste.

 

 

QUEBRADA DE CHULÍN

 

 

Mais le paysage n’est pas la seule chose qui se distingue. Tu y trouveras également des peintures de plus de 10 000 ans. Ces pictogrammes représentent des animaux, des yeux et des cercles.

Pour s’y rendre, il faut emprunter la route nationale 9, jusqu’au km. 1857. Là, tu dois laisser ton véhicule et commencer la marche de 3 kilomètres.

L’entrée du sentier se situe sur le pont ferroviaire connu sous le nom de “La Boveda“, que l’on peut voir depuis la route.

 

 

INCA CUEVA JUJUY

 

 

Attention ! Les habitants des communautés voisines gèrent et prennent soin du site. Ce sont eux qui font office de guides. N’oublie pas d’apporter de l’argent liquide car ils font payer l’entrée.

 

ASTUCES DE VOYAGEUSE

Porte des chaussures confortables et de l’eau. Tu peux aussi apporter ton pique-nique, mais n’oublie pas de t’occuper de tes déchets.

S’il pleut, n’essaye pas. Et n’oublie pas de partir tôt le matin afin de ne pas être surpris par la nuit.

 

 

Si tu vas visiter ces destinations, ou si tu l’as déjà fait, partage ton expérience dans les commentaires.