L’Argentine est une destination idéale pour un road trip ou voyage en voiture. Il y a des kilomètres et des kilomètres à parcourir au milieu de paysages incroyables qui t’obligeront à arrêter ton moteur des centaines de fois.

Mais comme il y a tant de choses, il est impossible de tout rassembler en un seul article. Ce sera donc le premier d’une longue série d’articles sur les routes argentines.

Mais par où commencer ? Par la route que j’ai le plus parcourue et que j’ai décidé d’appeler : le tour de Salta.

J’ai eu l’occasion de faire ce trajet 3 fois et je le referais mille fois de plus. J’aime ces paysages, la culture de Salta, la gastronomie et surtout la chaleur et l’amabilité de ses habitants.

Je t’invite à parcourir plus de 500 kilomètres entre canyons, petites villes arrêtées dans le temps, cactus et vignobles.

Démarrons le moteur…

 

Bienvenue dans les Valles Calchaquíes!

 

 

Le point de départ : la capitale Salta

 

La plupart des voyageurs qui veulent visiter cette région arrivent à la capitale Salta soit en avion, soit en bus. C’est pourquoi Salta sera notre point de départ.

Avant de prendre ton véhicule et de te lancer dans l’aventure, n’oublie pas de visiter la ville. Ce n’est pas en vain qu’elle a été surnommée “La Linda” (La belle).

Tu sais que j’aime te simplifier les choses. C’est pourquoi j’ai dessiné une carte interactive avec certaines des attractions de la ville.

 

ATTENTION ! Rappelle-toi ce dont nous avons parlé dans le post La MEGA GUÍA de Buenos Aires, tu ne dois pas tout faire, tu ne dois faire que ce qui fait plaisir.

 

 

Étape 1 : Salta – Cafayate (193 km)

 

  • État des routes : Asphalte – Très bon
  • Durée du voyage : environ 3 heures, hors arrêts

 

Nous quittons la capitale de Salta tôt pour prendre la route 68 en direction de Cafayate. Nous traverserons quelques petites villes autour de Salta comme Cerritos, El Carril ou General Moldes avant d’entrer dans la célèbre Quebrada de las Conchas.

Traversé par la rivière Las Conchas, cet endroit est d’une grande beauté. L’aridité de ses pentes, la rivière zigzagante qui traverse le paysage, le ciel toujours bleu et les immenses formations rocheuses font de ce lieu une visite incontournable.

 

 

Les arrêts obligatoires :

  • La gorge du diable : un canyon de pierres de couleur rougeâtre.
  • L’amphithéâtre naturel avec une acoustique impressionnante. C’est très agréable quand il y a un musicien qui joue à l’intérieur.

 

CAFAYATE SALTA

  • Les châteaux : une des formations rocheuses les plus impressionnantes à photographier.

Et il y en a d’autres où il faudra faire appel à votre imagination comme:

  • El Fraile – (Le moine)
  • El Sapo – (Le crapaud)

 

Si tu aimes la photographie, je te recommande de prendre cette route au coucher du soleil pour avoir la meilleure lumière pour tes photos.

Après nous être régalés d’un tel cadeau de la nature, nous sommes arrivés à notre première destination…

 

Cafayate

Cette ville est le berceau du vin de Salta. Il existe de nombreuses caves, grandes et petites, où tu peux faire des dégustations. Le cépage le plus représentatif de la région est le Torrontés.

 

Voici quelques activités que tu peux faire à Cafayate:

 

Étape 2 : Cafayate – Seclantás (130 km)

 

  • État de la route : Gravier
  • Durée du voyage : environ 3h, hors arrêts

 

Après nous être détendus avec un bon verre de torrontés, nous poursuivons notre chemin. Ce jour-là, tu entreras dans l’une des routes les plus emblématiques d’Amérique latine, la route nationale 40.

La plus grande partie de ce tronçon est faite de gravier, et bien qu’il soit en bon état, cela rendra le voyage un peu plus lent. Je te recommande donc de partir tôt le matin.

 

Première étape : Angastaco – Quebrada de las flechas

Nous allons commencer la journée par un voyage le long de la rivière Calchaquí. Le paysage est vraiment beau, tu peux donc faire plusieurs arrêts pour prendre des photos ou simplement pour le contempler. Nous sommes arrivés à notre premier arrêt: une merveille de la nature, la Quebrada de las Flechas.

 

quebrada de las flechas

 

Les immenses rochers en pente produisent un effet visuel unique, il te faudra donc t’arrêter plusieurs fois pour essayer de déchiffrer ce paysage avec tes yeux. Sans aucun doute un lieu exceptionnel dans le monde que très peu de gens connaissent.

De plus, cette région produit l’une des épices les plus utilisées dans la cuisine argentine : le paprika. Si tu as de la chance, tu verras comment les locaux répandent des milliers de poivrons sur le sol pour les faire sécher au soleil. Ce sont d’énormes tapis rouges pleins d’arômes et de saveurs.

Nous avons continué notre voyage le long de la rivière Calchaquí. Le paysage est vraiment beau, tu peux donc faire plusieurs arrêts pour prendre des photos ou simplement pour le contempler.

 

 

Deuxième étape : Molinos

Une excellente option est le restaurant de l’Hacienda de Molinos, qui dispose également d’un hôtel pour ceux qui souhaitent passer plus de temps dans cette région.

 

tour de salta

 

Ou pour profiter des activités suivantes:

  • Visite au refuge de la Vigogne
  • Promenade à cheval ou trekking dans le village
  • Visite de la cave à vin de Colomé

 

 

Troisième arrêt : Seclantás

Je veux m’arrêter ici parce que cet endroit est beaucoup plus qu’un simple village typique de la région. Dans ses environs, il cache quelques secrets, c’est pourquoi je vous recommande de passer une nuit ici pour le visiter :

  • Son église et son cimetière d’où l’on peut apprécier une belle vue sur la ville et ses montagnes.
  • El Camino de los Artesanos, à Seclantás, tu peux trouver certains des meilleurs tisseurs de ponchos du pays. Que tu veuilles acheter un tissu en laine de vigogne ou de mouton ou regarder les artisans au travail, cela vaut la peine de faire une visite.
  • Laguna de Brealito, cette lagune de haute altitude est entourée à la fois de collines et de mythes et légendes. Tu peux y aller en voiture, à pied ou en vélo. Mais attention, la route n’est pas en très bon état.
  • Les grottes d’Acsibi, ce qui signifie “lieu de feu” à cause de la couleur rouge intense de la terre. Les étranges formations de grès ont transformé ce canyon en un lieu unique. Une excellente option pour le trekking.

 

Je t’avais dit que ça vaudrait la peine de s’arrêter à Seclantás, mais passons à autre chose.

 

 

Étape 3 : Seclantás – Cachi (54 km)

 

  • État des routes : Gravier – Bon
  • Durée du voyage : environ 45 min. hors arrêts

 

Une très courte distance nous sépare du dernier des villages Calchaqui que nous visiterons : Cachi.

Je te propose ici de te détendre dans l’air calme du village avant de t’embarquer pour la dernière étape.

Cachi est une ville qui reçoit de plus en plus de touristes. Sa place, son centre historique et son église t’invitent à te promener et à déguster une boisson fraîche sur ses terrasses.

 

Tour de Salta

 

Ici, nous commençons déjà à sentir l’altitude et il vaut mieux recharger les batteries pour la suite.

Rappelle-toi que dans le post Le meilleur itinéraire en Argentine, nous avons parlé de l’importance de passer un peu de temps pour se reposer. Et c’est un endroit idéal.

 

>> Excursion à Cachi depuis Salta

Étape 4 : Cachi – Salta (162 km)

 

  • État de la route : Asphalte/ Gravier – Bon/ Très bon
  • Durée du voyage : environ 2h30. sans compter les arrêts.

 

Et nous arrivons à la dernière étape. Ce jour-là, nous quitterons les paysages arides et désertiques pour nous immerger dans les pentes vertes de la Cuesta del Obispo.

Mais avant de monter au point le plus haut, nous traverserons une mer de cactus dans le parc national de Los Cardones.  Et si nous avons de la chance, nous pourrons voir des vigognes et des renards en liberté.

Enfin, nous arriverons à La Piedra del Molino, où nous toucherons les nuages à plus de 3 000 mètres. Ce sera le point culminant où tu pourras profiter d’un paysage incroyable avant de commencer à descendre les pentes vertes.

 

Tour de Salta en voiture de location

 

Nous arrivons donc à la fin pour retrouver la capitale de Salta. Mais on ne peut s’arrêter comme ça. Tout voyage mémorable a besoin d’une conclusion qui lui soit digne. Je te recommande de ne pas quitter la province avant d’avoir visité l’un des peñas folkloriques de la ville.

Passe ta dernière soirée à déguster la gastronomie locale, au rythme des zambas et des chacareras. À Salta, la nuit n’a pas été faite pour dormir. Il y a beaucoup de peñas, la plus traditionnelle est Balderrama, elle a même sa propre chanson, mais personnellement, je préfère la Vieja Estación.

 

Et maintenant, nous terminons la visite, mais je voudrais d’abord te laisser quelques recommandations et conseils.

 

 

Conseils pour un voyage en voiture :

 

  • N’oublie pas de prendre suffisamment d’eau et de collations pour toute la journée.
  • Chaque fois que tu vois une station-service, profites-en pour faire le plein d’essence.
  • Vérifie ton pneu de secours avant de partir.
  • Vérifie que ta voiture soit équipée d’un extincteur et de balises.
  • Essaye toujours d’avoir de la batterie dans ton téléphone portable.
  • Apporte de la musique qui te relie à l’endroit.
  • Essaye de partir tôt pour éviter les heures les plus chaudes.
  • Porte un sac à déchets, n’oublie pas qu’il est de ta responsabilité d’être un voyageur soucieux de l’environnement.

 

 

Hébergement dans les vallées de Calchaquíes :

 

Il m’est difficile en particulier de recommander un hébergement car je comprends que tous les voyageurs ne sont pas pareils, ni n’ont les mêmes goûts et les mêmes critères.  Mais voici une liste de ce que je considère comme étant du BBB (Bueno Bonito Barato)

 

 

Si tu souhaites visiter la lagune de Brealito et les grottes d’Acsibi, tu dois contacter la Finca Montenieva qui, outre l’hébergement, organise également les excursions.

 

Carte interactive

 

Cette visite est-elle uniquement disponible en voiture ?

 

La réponse est NON ! Il existe de nombreuses alternatives. Tu peux le faire dans les minibus locaux (mais tu dois vérifier les fréquences et les horaires sur place), dans un circuit organisé par une agence de voyage locale et même à vélo.

 

Si t’aimes pas conduire, voici quelques excursiones que je tu peux faire depuis Salta :

Une autre option est l’auto-stop, mon premier voyage dans cette région s’est fait comme ça et c’était génial.

 

Qu’est-ce qui vous a manqué dans cette aventure ?

J’espère avoir pu te donner toutes les informations dont tu as besoin pour te lancer, mais si ce n’est pas le cas, tu peux me demander tout ce que tu veux dans les commentaires.